https://www.abc.net.au/news/2018-11-13/iranian-hackers-suspected-in-austal-cyber-breach/10489310

Les pirates en informatique iraniens seraient responsables d’une atteinte à la cybersécurité et d’une tentative d’extorsion contre le plus grand exportateur de matériel de défense de l’Australie. Le constructeur de navires Australs, basé à Perth, a révélé plus tôt ce mois-ci qu’un ” contrevenant inconnu ” avait piraté ses systèmes informatiques, accédant aux adresses électroniques et aux numéros de téléphone du personnel ainsi qu’aux dessins et modèles des navires. Une partie de l’information a ensuite été mise en vente sur la toile noire dans le cadre d’une tentative apparente d’extorsion. L’ABC peut révéler que l’Australian Cyber Security Centre (ACSC) a déterminé que l’attaque a très probablement été menée par des pirates iraniens. Le chef de l’ACSC, Alastair MacGibbon, n’a pas voulu confirmer la nationalité mais a déclaré que les pirates n’avaient pas réussi à voler des informations sensibles. “Nous n’aimons pas qu’on s’introduise par effraction dans des entreprises de toutes sortes, en particulier dans des entreprises de défense, mais je peux dire que rien d’important pour la sécurité nationale n’a été pris “, a-t-il dit. M. MacGibbon a comparé l’attaque à un “raid de bélier”, suggérant que les pirates ont volé autant d’informations que possible jusqu’à ce qu’ils soient détectés et exclus. (…)