https://www.linkedin.com/pulse/cyber-threat-aboard-ships-sensitive-theme-mutates-broad-sch%C3%BCtze

Comme dans mon article “Cyber Threats on ships – what is true, what is vision, what is fantasy? publié le 20 juin 2018 dans LinkedIn et maintenant aussi dans d’autres publications spécialisées, j’observe une hystérie incomparable alimentée par la branche de la sécurité informatique avec des scénarios époustouflants. Cela semble drastique, mais d’autres il ne semble pas possible d’appeler la sécurité informatique “experts” à leurs sens. D’autant plus qu’ils laissent échapper toute expertise technique dans tous les domaines de l’équipement technique existant à bord des navires. Les réponses à mon article sont très intéressantes, écrasantes et de haut niveau. Et pourtant, l’hystérie autour de ce sujet se poursuit sans relâche. Je n’avais pas l’intention d’écrire un deuxième article sur ce thème parce que j’ai tout dit dans mon article précédent. Mais tout ce que j’ai lu à la suite de la publication des cyber-menaces sur les navires ne me laissait pas le choix. A beaucoup d’incohérences techniques, à beaucoup d’hystérie et à beaucoup de mensonges que je ne peux ignorer. Quand l’industrie de la sécurité des TI reviendra-t-elle à l’objectivité et à la rationalité pour traiter un thème aussi sensible avec une vision réaliste en tenant compte des solutions techniques existantes à bord des navires ? Quand l’industrie de la sécurité informatique cessera-t-elle de nous lier sur le dos et de construire des cyber-menaces qui n’ont rien à voir avec les cyber-menaces dans le transport maritime ?
Quand l’industrie de la sécurité des TI comprendra que nous ne sommes pas intéressés par les campagnes charlatanes et les batailles pour les positions sur le marché ? Nous sommes intéressés par des conseils utiles, par des solutions de sécurité informatique fiables avec un arrière-plan réaliste et durable et nous voulons collaborer en toute confiance avec des équipes de sécurité informatique compétentes qui développent des concepts d’avenir pour garantir un environnement de travail sûr dans les réseaux internes et externes. (…)