https://www.freightwaves.com/news/maritime/congress-seen-as-failing-to-prioritize-cyber-risks

La Garde côte des États-Unis (USCG) intervient régulièrement en cas d’infraction à la cybersécurité à bord des navires, alors que les législateurs ne consacrent pas l’attention et les ressources nécessaires pour aider à réduire la menace, selon les responsables gouvernementaux.
“Les problèmes sont très graves “, a déclaré John Garamendi, membre du Congrès démocrate de Californie, lors d’un panel sur la ” sécurité du commerce maritime ” à la Brookings Institution à Washington, D.C. cette semaine.
L’usurpation d’identité des appareils GPS est particulièrement répandue, a-t-il dit. “Si nous étions à bord d’un navire dans la mer Noire près de Sochi (Russie), l’équipement de navigation de ce navire dirait au capitaine qu’il est au milieu de l’aéroport de Sochi. Nous devrions supposer que l’usurpation d’identité pourrait se produire aux États-Unis, et les navires qui sont totalement dépendants du GPS trouveront que c’est un problème.”
En octobre et novembre 2018, la Garde côtière américaine a averti que des navires opérant dans l’est de la Méditerranée, concentrés près de Port Saïd (Égypte), du canal de Suez et près du port de Djeddah (Arabie saoudite), continuaient de signaler des brouillages GPS “significatifs”. “Cette interférence entraîne la perte ou toute autre altération des signaux GPS affectant la navigation sur la passerelle, le chronométrage basé sur le GPS et l’équipement de communication “, a déclaré l’organisme à ce moment-là. (…)