http://www.hellenicshippingnews.com/not-just-somali-pirates-cyber-attacks-too-hit-ships/

Les pirates somaliens ne sont pas la seule menace qui pèse sur les navires naviguant en haute mer. Les gros navires en mer sont également de plus en plus vulnérables aux cyberattaques perpétrées par des pirates sophistiqués installés à des milliers de kilomètres. Le 22 novembre, les agences ont mis en garde contre les cyber-intrusions ou les attaques malveillantes sur le système de contrôle en réseau des navires avec l’objectif clair d’organiser des collisions, d’infliger des dégâts et de contrôler le système opérationnel des navires ciblés. Dans le cas du navire de la US Navy, des soupçons ont été soulevés quant à la possibilité que des cyber-criminels piratent le système GPS du porte-conteneurs pour perturber le système de navigation, ce qui a provoqué une collision avec l’USS Fitzgerald. Un haut responsable du renseignement a déclaré que l’échange croissant d’informations par le biais du système de contrôle en réseau du navire est vulnérable aux cyberattaques, car ces systèmes sophistiqués utilisent Internet pour l’opération et le contrôle des mouvements du navire. (…)