https://www.linkedin.com/pulse/cyber-threat-ships-what-true-vision-fanatasy-gunter-sch%C3%BCtze

(…) les spécialistes de l’industrie des logiciels de sécurité informatique supposent que le logiciel malveillant a été injecté dans un logiciel de comptabilité au moyen d’une mise à jour logicielle. Selon les spécialistes informatiques, “NotPetya” n’affecte que les systèmes Windows.
(…) Aujourd’hui, les cyberattaques peuvent provenir de n’importe quelle direction, qu’il s’agisse de chantage économique ou politique, de dommages aux concurrents du marché et de leur infrastructure informatique, que ce soit à des fins militaires ou terroristes. Il n’y a pas vraiment de domaine informatique où l’influence peut être exemptée par des cyber-attaques. Dans l’utilisation rapidement intensifiée des réseaux informatiques dans tous les domaines de la vie sociale, économique, politique et militaire, pas trop de grande surprise.
Ce qui est nouveau, c’est le battage médiatique autour de l’influence externe des virus / chevaux de Troie / logiciels malveillants sur les réseaux internes à bord des navires ou dans les avions, ce qui a été indubitablement déclenché par l’industrie informatique. (…). Les scénarios sont élaborés et modélisés sur des expériences modèles qui ont peu en commun avec la réalité à bord des navires. (…)
Le fait est que les connaissances des informaticiens sur les systèmes techniques, la propulsion technique et les systèmes d’exploitation, y compris leur mise en réseau à bord et leur redondance sont très limitées. Qu’ils n’ont aucune idée de l’organisation de la veille et de la supervision par les officiers nautiques / techniciens. Parce que c’est exactement le point qui est ignoré. (…)