18 C
Antananarivo, MG
Tuesday, June 19, 2018

Lors de la Réunion des Points focaux nationaux du Programme MASE en janvier 2018, il a été décidé que, compte tenu de la position géostratégique de la région et l’affluence du trafic maritime regroupant divers acteurs internationaux de l’industrie maritime, tous les Etats riverains, même hors AfOA-OI, les organismes gouvernementaux et non gouvernementaux, les organisations nationales, régionales et/ou internationales, … sont concernés par l’enjeux de la sécurisation de la région en tant que carrefour du trafic maritime. D’ailleurs, plus la surface de couverture du réseau CRFIM est élargie, plus sa base de données est garnie et ses informations sont plus fiables. L’anticipation des prises des mesures adéquates en cas d’alertes de menaces et de dangers maritimes est en conséquence opérée de manière collective, la poursuite des contrevenants plus efficaces. Les rapports d’échange des informations entre les parties prenantes et les membres sont en outre régis officiellement par des accords régionaux, bilatéraux, internationaux d’échanges et de partage de données suivant les circonstances.

En somme, en sont parties prenantes :

Les Etats membres de la région AfOA-OI
Les Etats non AfOA-OI
Les acteurs de l’industrie maritime
Les organisations régionales ou internationales

En matière d’avancée dans l’opérationnalisation du CRFIM, le 29 avril 2018, l’Accord Régional d’échange et de partage des données a été signé officiellement entre l’Île Maurice, l’union des Comores, les Seychelles, la Djibouti et Madagascar.

Ces cinq (05) Etats constituent ainsi le premier réseau du CRFIM officiellement mis en place et vont envoyer leurs Officiers de Liaison qui useront de leurs compétences techniques et leurs réseaux nationaux et /ou internationaux pour œuvrer ensemble dans le cadre des missions du CRFIM dans l’échange et le partage d’informations maritimes dans la région AfOA-OI.

FR