https://www.bunkerspot.com/africa/48522-africa-statement-from-south-africa-marine-fuels-fuel-spill-in-algoa-bay

Le 6 juillet 2019, un déversement d’hydrocarbures s’est produit au cours d’une opération de soutage en mer entre l’Anuket Jade et le MV Chrsanthi S dans la baie Algoa, Cap Est, Afrique du Sud. Selon le ministère de l’Environnement, des Forêts et des Pêches, cet incident a été classé dans la catégorie ” Niveau 1 “, le niveau le plus bas. Le déversement d’hydrocarbures (estimé à 200-400 litres) s’est produit en raison du débordement du réservoir du navire de réception MV Chrsanthi S, qui est actuellement retenu par les autorités portuaires.
Dès que l’incident s’est produit
– Le navire receveur, le MV Chrsanthi S, a lancé l’intervention d’urgence, et le protocole d’intervention d’urgence a été rapidement mis en œuvre sur les deux navires et par South Africa Marine Fuels (SAMF).
– Dans le cadre de son intervention d’urgence, SA Marine Fuels a suivi des procédures convenues afin de coordonner rapidement avec le fournisseur de services commerciaux d’intervention en cas de déversement d’hydrocarbures pour atténuer et contenir la propagation du déversement. Le déversement a été contenu avec succès loin de la côte.
– Conformément au protocole convenu, un comité opérationnel mixte chargé de gérer l’intervention opérationnelle s’est rapidement réuni, composé de l’Autorité sud-africaine de sécurité maritime SAMSA), l’Autorité portuaire, les représentants de l’environnement, les agents maritimes et la SAMF.
État de l’intervention en cas d’incident au mardi 9 juillet 2019, 12 h 00
– L’intervention opérationnelle de base en cas de déversement d’hydrocarbures est terminée, y compris le nettoyage.
– La SAMSA a procédé à une évaluation par survol et n’a signalé aucune présence d’hydrocarbures de surface sur l’eau.
– Les plages et les îles continuent d’être surveillées par les parcs nationaux d’Afrique du Sud (SANParks) et la South Africa Foundation for the Conservation of Coastal Birds (SANCCOB) est en attente.
– Le ministère de l’Environnement, des Forêts et des Pêches surveille la situation.
– SAMSA enquêtera sur l’incident afin d’en déterminer la cause exacte, d’évaluer les opérations d’intervention et de nettoyage et de formuler des recommandations à toutes les parties concernées. SA Marine Fuels s’est fortement engagée à assurer la sécurité de ses opérations et à assumer ses responsabilités envers les gens et l’environnement. En tant qu’acteur et opérateur responsable dans la baie, SAMF conduit et participe régulièrement à des exercices avec les parties prenantes locales et régionales pour se préparer à des incidents de gravité variable, y compris des incidents tels que celui-ci.