https://www.timeslive.co.za/news/south-africa/2018-12-27-beach-cleaners-go-awol-fire-themselves–in-port-elizabeth/

Seulement 14 travailleurs temporaires sur 200 se sont présentés pour nettoyer les plages de Port Elizabeth au début de la saison des fêtes. Les 200 recrues du Programme Elargi de Travaux Publics (EPWP) ont été embauchées pour que le front de mer de la ville soit impeccable pour l’afflux des vacanciers. Cette situation s’explique par le fait que le personnel permanent de la municipalité a, au fil des ans, soit pris des congés annuels, soit n’a pas travaillé pendant la saison estivale. Mais le lendemain de l’événement annuel d’ouverture de la saison à Hobie Beach le 16 décembre – où des milliers de fêtards ont rempli la plage pour le feu d’artifice et les performances des populaires DJ Prince Kaybee et Superman – seulement 4 travailleurs temporaires sont venus sur les plages du sud pour nettoyer les dégâts, et 10 au total ont débarqué sur le domaine Wells, Bluewater Bay et Brighton plages. Le service de santé publique de la municipalité a été forcé d’utiliser des remplaçants qui attendaient dans les coulisses au cas où ceux qui avaient été embauchés prendraient la fuite. Les 200 travailleurs occasionnels ont été recrutés dans les quartiers les plus proches des plages, et le projet devrait durer jusqu’au 31 janvier pour un coût de 2,9 millions de dollars. (…)