https://phys.org/news/2019-06-kenya-court-blocks-east-africa.html

Le tribunal de l’environnement du Kenya a bloqué mercredi la construction d’une centrale électrique au charbon sur la côte idyllique de l’océan Indien, dans un geste salué comme une victoire majeure par les militants qui luttent depuis des années contre ce projet.
Le projet sur les combustibles fossiles – le premier du genre en Afrique de l’Est – a suscité l’indignation des militants, qui affirment que les sources renouvelables propres sont de moins en moins chères et notent que le Kenya tire déjà une grande partie de son énergie de l’énergie hydraulique et thermique. Le gouvernement soutient que l’initiative de 2 milliards de dollars (1,7 milliard d’euros), une initiative financée par la Chine entre une entreprise kenyane et Oman’s Gulf Energy, contribuera à garantir les besoins énergétiques, à stimuler la croissance et à créer des emplois dans une des régions les moins développées du Kenya.
Mais l’endroit est l’archipel vierge de Lamu, qui revendique un site du patrimoine mondial de l’UNESCO et une vie marine vibrante et vit de la pêche et du tourisme – deux industries qui, selon la population locale, seront dévastées. Le Tribunal national de l’environnement du Kenya s’est prononcé en faveur des militants qui ont déclaré que la participation du public à l’octroi d’un permis pour la construction de l’usine avait été insuffisante. (…)