https://www.defimedia.info/littoral-mauricien-le-quartier-general-de-lundp-enquete

Une équipe d’enquêteurs de l’United Nations Development Programme (UNDP) était à Maurice il y a quelques jours. Composée d’experts de l’Independent Office for Audit and Investigation, cette équipe a procédé à des vérifications sur le terrain pour voir si le gouvernement mauricien respecte les conditions du projet «Mainstreaming Biodiversity into the Management of the Coastal Zone in the Republic of Mauritius ».
Ce projet, financé pour un montant dépassant les Rs 160 millions par la Global Environment Facility (GEF), est mis en œuvre par le bureau local de l’UNDP de concert avec le gouvernement. Quelques mois de cela, le collectif Aret Kokin Nu Laplaz (AKNL) a dénoncé ce qu’il appelle « l’accaparement du littoral mauricien et la destruction des environmentally sensitive areas (ESAs) », cela en contradiction avec les conventions à laquelle adhère Maurice auprès des instances internationales. Les allégations étaient suffisamment graves pour que l’UNDP dépêche une équipe à Maurice pour constater la situation de visu. Il est prévu que cette équipe rende son rapport préliminaire, ainsi que ses recommandations, d’ici fin octobre. Ceux-ci seront rendus publics et seront soumis au directeur mondial de l’UNDP, Achim Steiner, qui décidera de la mise en œuvre des recommandations. (…)