https://lejournaldemayotte.yt/2019/03/14/observation-des-mammiferes-marins-entre-plaisir-et-protection-le-juste-milieu-donne-par-la-reglementation/

Les baleines sont parties sous d’autres cieux avec leurs rejetons nés dans le lagon à la saison dernière, et se profile déjà la prochaine saison de mise bas, de juillet à novembre. Les nouvelles règles d’approche au mètre prés, sont diffusées par le Parc Naturel Marin.
Au niveau national, l’arrêté ministériel du 1er juillet 2011 liste les espèces protégées de mammifères marins ainsi que les modalités de leur protection. Ce texte interdit notamment la perturbation intentionnelle, qui inclut le harcèlement et la poursuite des espèces listées, dans leur milieu naturel, ainsi que la dégradation de leurs habitats. « Tout acte conscient modifiant le comportement des mammifères marins est ainsi proscrit sur le territoire national », rappelle le Parc Naturel Marin (PNM).
A Mayotte, un nouvel arrêté préfectoral pris le 1er octobre2018, règlemente la navigation, le mouillage et la plongée sous-marine le long du littoral de Mayotte, intègre de nouvelles règles d’approche des mammifères marins à Mayotte pour l’ensemble des usagers de la mer. L’objectif est d’éviter la perturbation de l’animal en prévenant les abus, de la part des opérateurs nautiques, plaisanciers, usagers professionnels ou de loisirs du milieu marin.
Pour les baleines à bosse, il convient de ne pas franchir intentionnellement le seuil des 100 m de distance à l’animal. Pour les grands dauphins de l’Indo-Pacifique (Tursiops aduncus) et les dugongs, ce seuil est fixé à 50 m de distance. (…)