https://www.thehindu.com/life-and-style/travel/at-ras-al-jinz-in-oman-relentless-conservation-efforts-are-saving-turtles-in-the-hundreds/article25889331.ece

Les prédateurs naturels comme les chiens, les renards, les oiseaux et les crabes s’ajoutent à la menace d’extinction mondiale d’origine humaine. (…) Aujourd’hui, la chasse effrénée, le développement incessant du littoral, la pêche, la pollution marine et la dégradation aveugle des plages de nidification menacent leur survie. Les humains continuent impitoyablement à récolter les tortues pour leur viande et leurs coquillages et à jeter des déchets plastiques, des bouteilles en verre, des canettes, des cordes et des lignes de pêche sur les plages et les mers. Ceux-ci sont dangereux pour les tortues qui pourraient mourir si elles mangeaient les ordures sur la plage.
(…) En ces temps difficiles, la Réserve de Ras Al Jinz, qui a été déclarée réserve en 1996, est un brillant exemple de conservation continue des tortues. Le long de ses 45 kilomètres de côtes, elle protège les tortues marines et leurs sites de nidification. Il est encourageant de constater que près de 30 000 mydas chéloniens ou tortues vertes nicheuses visitent cette réserve chaque année. (…)