[:fr]

https://www.natureasia.com/en/nmiddleeast/article/10.1038/ nmiddleeast.2019.127

La conservation des habitats marins côtiers pourrait aider les animaux marins à résister aux effets du changement climatique.
Les animaux marins ont besoin de plus d’oxygène à mesure que leurs besoins métaboliques augmentent en réponse au stress causé par la hausse des températures de la mer. Aujourd’hui, les recherches de la mer Rouge ont montré que la photosynthèse des plantes et organismes marins côtiers peut répondre à ces besoins croissants en oxygène.
Au cours d’une année, des chercheurs d’Arabie saoudite et d’Italie ont surveillé la température de l’eau et les concentrations d’oxygène à des intervalles de 5 à 10 minutes dans une mangrove de la mer Rouge, un lagon côtier dominé par les herbiers marins et un récif corallien proche du littoral. Ils ont ensuite recréé ces conditions dans un aquarium pour tester les effets des changements de température et des niveaux d’oxygène sur les crabes nageurs, les concombres de mer, les étoiles fragiles, les demoiselles et les poissons d’argent. (…)

[:en]

https://www.natureasia.com/en/nmiddleeast/article/10.1038 /nmiddleeast.2019.127

Coastal marine habitat conservation could help sea animals withstand the effects of climate change. Marine animals require more oxygen as their metabolic demands increase in response to the stress of rising sea temperatures. Now, Red Sea research has shown that photosynthesising coastal marine plants and organisms can fulfil these growing oxygen demands.
Over the course of a year, researchers from Saudi Arabia and Italy monitored water temperatures and oxygen concentrations at 5 to 10 minute intervals in a Red Sea mangrove forest, a seagrass-dominated coastal lagoon, and a near-shore coral reef. They then recreated these conditions in an aquarium to test the effects of changing temperatures and oxygen levels on swimming crabs, sea cucumbers, brittle stars, damselfish and silverside fish. (…)

[:]