https://www.countypress.co.uk/announcements/death_notices/

Les scientifiques disent qu’ils ont identifié les premières espèces menacées d’extinction de l’exploitation minière en haute mer par l’homme.
L’escargot à pieds écailleux, également connu sous le nom de pangolin de mer, a été inscrit sur la Liste rouge des espèces menacées de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).
Il fait suite aux travaux de chercheurs de l’Université Queen’s de Belfast, qui ont identifié l’escargot, qui vit sur les cheminées hydrothermales des crêtes profondes de l’océan Indien, et qui disent que c’est la première espèce à être menacée par l’exploitation minière en eau profonde. Une lettre publiée dans Nature Ecology and Evolution, les scientifiques mettent en garde contre une approche ” loin des yeux, loin du coeur ” des espèces qui vivent dans les cheminées hydrothermales en mer, découvertes il y a seulement quarante ans.
L’escargot à pieds écailleux est présent sur trois sites situés à quelque 2 400-2 900 mètres de profondeur dans l’océan, sur une surface totale comprenant deux terrains de football. Les chercheurs affirment qu’une évaluation dans le cadre de la Liste rouge des espèces présentes dans ces cheminées en eau profonde les aiderait à se protéger de l’intérêt croissant pour l’exploitation minière des fonds marins dans les océans. (…)