Source : zinfos974

Le préfet de La Réunion, Amaury de St-Quentin, a autorisé, dans une note délivrée le 15 février dernier, le prélèvement de requins-tigres et bouledogues en zone de protection renforcée de premier niveau (2A) nous apprend ce vendredi Le Quotidien. Le représentant de l’État s’est basé pour cela sur les observations “confirmées” par le Centre de ressources (Cra). “Amaury de Saint-Quentin note ainsi dans son arrêté du 15 février que 8 des 17 attaques ayant fait des victimes, depuis 2011, se sont déroulées en zone de protection 2A de la réserve”, rappelle Le Quotidien.
Comme l’écrit le média du Chaudron, seule la zone générale de la Réserve marine était concernée par des prélèvements, “excepté dans le cadre du protocole post-attaque, limité à 72 heures”. La pêche en zone 2B, à savoir en zone de protection intégrale, reste interdite.
Grâce à cette nouvelle mesure, une opération de pêche sera organisée pendant 72 heures après une observation signalée au Cross ou Cra. Seuls les pêcheurs mandatés par le Cra seront autorisés à participer à ces pêches.