https://www.reuters.com/article/us-kenya-environment-oceans-plastic/plastic-recycling-aims-to-cure-turtle-tummy-ache-on-kenyas-coast-idUSKBN1EF0TQ

Kai, une tortue de mer verte âgée de 3 ans, a été relâché dans les eaux turquoise de l’Océan Indien, au large de la côte kenyane ce mois-ci. Elle avait été hospitalisée après que ses entrailles aient été bloquées avec des sacs en plastique blancs qu’elle a avalés, les confondant avec des méduses, et de minuscules morceaux de plastique emmêlés dans l’herbe de mer qu’elle mange. Afin de nettoyer l’environnement, les villageois de Watamu, qui dépendent de la pêche et du tourisme, se sont joints, en 2016, à un entrepreneur et un organisme caritatif de conservation des océans pour recycler les déchets plastiques de 2 parcs nationaux marins de l’Est du Kenya. Dans la ville de Malindi, Sam Ngumba Ngaruiya, 59 ans, transforme les déchets plastiques collectés sur les plages en matériaux de construction verts. (…) Les villageois de Watamu, y compris les écoliers, ramassent les déchets plastiques de la mer, des plages et des ménages tous les vendredis, un jour saint pour la communauté à majorité musulmane ici. Dans la Blue Lagoon Bay de Watamu, Gilbert Risiki Ngonyo a déclaré à la Fondation Thomson Reuters qu’il complétait ses gains irréguliers de petits travaux de menuiserie et de peinture avec environ 3.000 shillings kenyans (29.15 $). (…) Depuis le début de la production en 2016, l’usine de Ngaruiya a recyclé de 40 à 50 tonnes de déchets plastiques provenant de Watamu et Malindi. Il a une capacité journalière de 2 tonnes, mais les commandes régulières pour les matériaux recyclés sont encore à venir, malgré des prix compétitifs, a déclaré l’entrepreneur. (…)