http://www.newindianexpress.com/states/kerala/2018/oct/12/kerala-fishermen-defy-cyclone-titli-warning-venture-into-deep-sea-1884288.html

Des bateaux, y compris des paquebots de croisière allant jusqu’à 250 milles marins, se sont aventurés dans la mer après avoir attendu dans le port pendant des jours.
La majorité des pêcheurs, sur des bateaux immatriculés à Kollam, ont ignoré l’avertissement officiel suite au cyclone TITLI qui a dévasté la côte d’Odisha et s’est aventuré dans la mer, mettant les autorités sous pression.
Après avoir fait face à la colère d’Ockhi l’an dernier, presque tous les pêcheurs s’étaient conformés à l’avertissement de cyclone du 6 octobre. Mais après qu’il s’est avéré qu’il s’agissait d’une fausse alerte, la communauté a décidé d’ignorer l’avertissement cette fois-ci. Une alerte météorologique conjointe de l’IMD-INCOIS-KSDMA, jeudi, avait demandé aux pêcheurs de ne pas aller en mer, peu profonde ou profonde, avant dimanche en raison du vent intense qui pourrait souffler à une vitesse maximum de 160 km/h. Des bateaux, y compris des paquebots de croisière allant jusqu’à 250 milles marins, se sont aventurés dans la mer après avoir attendu dans le port pendant des jours. “Nous étions heureux quand tous les bateaux qui sont allés en haute mer ont réussi à atteindre le port après avoir écouté l’avertissement précédent. Comment pouvons-nous survivre si nous continuons à écouter les alertes météorologiques inexactes “, a demandé Peter Mathias, président de l’AKFBOA (Kerala Fishing Boat Operators’ Association). Selon lui, le gouvernement a été proactif en émettant des avertissements tous les 2 jours après Ockhi et cette prudence injustifiée a entraîné des pertes pour l’industrie.