https://www.ctvnews.ca/sci-tech/explorers-to-send-1st-live- video-broadcast-from-ocean-depths-1.4329304?fbclid=IwAR0KgWbm1IaRUvW5jwNyBcwaRBwuD5kk6a9uOXrobxRlFDG8RvF4XxWpmsM

Depuis mai 2018, Mayotte, bouclier volcanique 3 fois plus petit que la Martinique et fort de 270 000 habitants, connaît une activité sismique soutenue. L’apparition de ce que les sismologues appellent un « essaim de séismes » a surpris, car la sismicité dans le canal du Mozambique est habituellement modérée. « Cette activité se distingue d’une secousse principale suivie de répliques plus petites, ressenties antérieurement à Mayotte », relève le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM).
Les analyses réalisées par ce bureau, l’Institut de physique du globe de Paris (IPGP), l’Observatoire des sciences de la Terre (CNRS/Université de Strasbourg) et l’Observatoire volcanologique du Karthala (Grande Comore) ont déjà permis une meilleure interprétation des signaux sismiques : Une activité sismique croissante mais trop faible pour engendrer des tsunamis. (…)