http://allafrica.com/stories/201801230150.html

La dépression tropicale qui a frappé le nord du Mozambique la semaine dernière a causé sept morts et détruit ou endommagé plus de 14 000 maisons dans les provinces de Nampula, Niassa et Cabo Delgado. Selon le porte-parole de l’agence de secours mozambicaine, l’Institut national de gestion des catastrophes (INGC), Paulo Tomas, s’adressant aux journalistes samedi, plus de 78 000 personnes ont été directement touchées par les tempêtes, principalement à Nampula. 75 pylônes d’électricité ont été détruits, privant une grande partie de la province de l’électricité. 343 salles de classe Nampula et huit formations sanitaires ont également été endommagées. (…)