Source : cycloneoi

07 Mars 2019 : 17h30 – Le risque de formation d’une tempêté tropicale dans le canal du Mozambique est modéré à partir de samedi selon le centre des cyclones de la Réunion Conditions favorables à la cyclogenèse
La situation est toujours sous surveillance dans le Canal du Mozambique. Le signal de formation d’une tempête tropicale persiste pour cette région. Les modèles de prévision s’accordent sur le creusement significatif d’un minimum ce weekend ou en début de semaine prochaine au large des côtes mozambicaines. Pour l’heure, on ne sait pas encore si la perturbation initiale viendra de la dépression sur terre actuellement sur le Mozambique ou de la formation d’un nouveau minimum en mer. De plus, il existe encore des différences de timing entre les modèles qui empêchent pour le moment de définir un scénario solide. Quoiqu’il en soit, les conditions environnementales vont être favorables pour une nouvelle activité ces prochains jours. Le stade de tempête tropicale est une hypothèse crédible à condition que le minimum s’éloigne franchement des côtes africaines lors de son évolution future.
IDAI, prochain nom sur la liste
Le centre des cyclones de la Réunion estime que le risque de formation d’une tempête tropicale est modéré (30 à 60%) à partir de samedi. Il est encore trop tôt pour parler de menace ou de trajectoire dans l’immédiat. La situation sera à suivre de près pour les régions côtières du Mozambique et de Madagascar au cours des prochains jours. À noter que le prochain nom sur la liste de baptême est IDAI, nom proposé par le Zimbabwe. Enfin, étant donné la zone d’évolution future de cet éventuel minimum, c’est au service météorologique de Madagascar que reviendra la responsabilité de baptiser ou non ce système.
PR