https://www.bbc.com/news/world-europe-48219268

L‘homme, qui aurait la vingtaine, était en train de surfer au large de la petite ville de Saint-Leu lorsque l’attaque a eu lieu jeudi. Le gouvernement local a confirmé qu’un surfeur avait été tué en appelant à la vigilance en mer. Le surf et les autres activités nautiques sont fortement limités à la Réunion en raison du risque élevé d’attaques de requins. L’attaque a eu lieu vers 16h30 heure locale (12h30 GMT) au large de Saint-Leu, à l’ouest de l’île.
Avant l’attaque, le gouvernement local avait publié jeudi matin une déclaration (en français) appelant à la prudence en mer, citant le risque d’attaques de requins taureaux dans un contexte de températures changeantes. La Réunion a toujours été une destination de prédilection pour les surfeurs. Toutefois, au cours des dernières années, il est également devenu connu comme un hotspot pour l’attaque de requin et le surf il est largement restreint. Suite au dernier incident, le gouvernement local a déclaré que des mesures strictes étaient nécessaires pour assurer la sécurité des personnes. Jeudi a marqué la 24ème attaque de requin et la 11ème attaque mortelle signalée sur l’île française depuis 2011, selon les rapports.