source : OLI France

Le 15 septembre un satellite de l’EMSA a repéré la présence potentielle de 7 nappes d’hydrocarbures légers réparties dans le canal du Mozambique.
Compte tenu de la volatilité des nappes une dispersion naturelle est probable.