https://www.courrierinternational.com/article/corne-de-lafrique-djibouti-carrefour-de-tous-les-desespoirs-des-migrants

Les uns fuient la pauvreté en Éthiopie et tentent la traversée par la mer pour rejoindre l’Arabie Saoudite, en passant par le Yémen en guerre. Les autres, des Yéménites, fuient justement le conflit. Tous se retrouvent dans le minuscule État, à Djibouti (…) D’après l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), chaque mois, près de 20 000 migrants, essentiellement des Éthiopiens, entreprennent ce voyage et empruntent l’itinéraire historique, mais de plus en plus meurtrier, qui passe par la zone de guerre au Yémen. S’ils attirent l’attention de la police djiboutienne, ils risquent d’être expulsés. Beaucoup ne savent pas qu’il y a une guerre au Yémen, inconscients de la menace des bombes, des balles, des mortiers et des mines. Ils n’ont aucune idée des dangers de la traversée, des cadavres que la mer rejette sur les côtes de Djibouti et du Yémen. (…)