https://www.middleeasteye.net/news/decaying-oil-tanker-yemen-coast-threatens-massive-oil-spill-says-un

Les Nations Unies ont averti qu’un pétrolier ” en décomposition ” amarré à 60 km au nord de la ville portuaire de Hodeidah, au Yémen, menace de déverser plus d’un million de barils de pétrole dans la mer Rouge.
Le chef de l’aide humanitaire de l’ONU, Mark Lowcock, a déclaré lundi au Conseil de sécurité de l’ONU qu’il travaillait avec les forces rebelles de Houthi pour accéder au pétrolier qui se détériore et prendre des mesures pour éviter une crise qui pourrait être pire que la marée noire de l’Exxon Valdez à la fin des années 80. “Si le pétrolier se rompt ou explose, nous pourrions voir le littoral pollué tout le long de la mer Rouge”, a déclaré M. Lowcock, sous-secrétaire général aux affaires humanitaires et coordinateur des secours d’urgence. (…)
Le pétrolier, baptisé Safer, a été construit en 1976 et est amarré au large des côtes du Yémen près de Hodeidah depuis 1988, servant de terminal flottant de stockage et de déchargement (FSO) pour recevoir le pétrole yéménite exporté et le charger sur les navires. Il n’a pas été utilisé de manière plus sûre depuis que les Houthis ont pris le contrôle de Hodeidah en 2015, mais on estime qu’il contient 1,1 million de barils de pétrole. En raison de son âge, le manque d’entretien et la dégradation du brut à l’intérieur a entraîné un risque croissant d’explosion chimique. (…)