source: NSRI

À 9 h 20, le mercredi 7 août, l’équipage de service de NSRI Port Elizabeth, accompagné de notre médecin de la station NSRI et des ambulanciers paramédicaux de secours des Services médicaux d’urgence du gouvernement d’EC, a pris la mer à bord de l’embarcation de sauvetage Spirit of Toft pour rejoindre un vraquier qui approche de Port Elizabeth avec quatre Philippins à bord qui auraient été blessés mardi par une vague en mer, aux abords de Port Edward, qui s’est rabattue sur le navire.
Souffrant de blessures graves, les efforts pour faire monter des équipes médicales et de sauvetage à bord du navire ont commencé à la suite d’une demande d’assistance médicale d’urgence du navire.
L’équipe médicale du navire apportait une aide médicale à l’équipage blessé et l’équipe de sauvetage de NSRI Durban a été alertée. Le navire s’est ensuite dirigé vers East London où l’équipage de sauvetage de NSRI East London a été alerté, mais la décision a alors été prise de se rendre à Port Elizabeth où NSRI Port Elizabeth et les SMU du gouvernement EC étaient en alerte en attendant leur arrivée.
À l’arrivée des embarcations de sauvetage en mer sur les lieux aujourd’hui au large du port de Port Elizabeth, NSRI a transféré l’équipe médicale à bord du navire et les soins médicaux des quatre blessés se sont poursuivis. 1 homme a subi des blessures graves avec des fractures à la mâchoire, à la hanche, à la clavicule et une fracture présumée du cou, 1 homme a subi une fracture du fémur et de la hanche, 1 homme a subi une fracture du tibia et 1 homme a eu des contusions à la tête.
Dans des conditions de mer défavorables, il a été décidé que les équipes médicales continueraient les soins à bord du navire et des dispositions ont été prises avec l’Autorité portuaire nationale de Transnet pour que le navire puisse entrer au port.
Les patients ont été stabilisés et à leur entrée dans le port de Port Elizabeth, le navire a accosté et l’équipe de sauvetage du NSRI et d’autres équipes médicales ont participé aux soins médicaux continus et ont transféré les patients blessés sur civières dans des ambulances ; ils ont été transportés dans des hôpitaux pour y être traités par des ambulances des SMU dans des conditions graves mais stables.