Le flux du commerce international a toujours été soumis à des risques géopolitiques et à des conflits. À tous les stades de la chaîne d’approvisionnement, le commerce fait face à des défis posés par les réalités géopolitiques le long d’une route donnée.

Certaines routes sont plus périlleuses et plus difficiles à naviguer que d’autres. Une telle voie commerciale est la voie maritime pour le transport du pétrole des exportateurs du golfe Persique vers les consommateurs d’Asie de l’Est. Cette route est confrontée à deux points d’étranglement majeurs qui sont inévitables compte tenu des contraintes géographiques. Le golfe Persique est une région pétrolière leader. Cela représente 30% de l’offre mondiale. Pendant ce temps, l’Asie de l’Est est une région importante qui consomme du pétrole.

Il représente 85% des exportations du golfe Persique (selon Energy Information Administration (EIE)). Les deux détroits sont des points d’étranglement géopolitiques car les limites géographiques et la concurrence politique menacent l’accès. (…)

Lien:https://www.forbes.com/sites/johnmauldin/2017/04/17/2-choke-points-that-threaten-oil-trade-between-persian-gulf-and-east-asia/#33b207d54b96