[:fr]

·         Les raffineurs des États indiens réduiront les importations de pétrole en Iran en 2017/18 par un cinquième, alors que New Delhi prend une position plus affirmée sur une impasse sur un champ de gaz géant qu’il veut accorder à un consortium indien, selon des sources familières.

·         (…) Cependant, des liens antérieurement étroits ont été tendus depuis la levée des sanctions internationales l’année dernière alors que l’Iran adopte une approche plus audacieuse en essayant d’obtenir la meilleure affaire pour ses projets de pétrole et de gaz. Malheureux avec Téhéran, le ministère indien de l’huile a demandé aux raffineurs d’État de réduire les importations de pétrole iranien.

·         “Nous réduisons progressivement, et nous allons réduire davantage s’il n’y a pas de progrès dans l’attribution du champ de gaz Farzad B à notre entreprise”, a déclaré l’une des sources indiennes.

Lien:https://financialtribune.com/articles/energy/61619/india-to-cut-iran-oil-imports-in-row-over-gas-deal[:en]

Refiners in Indian states will reduce oil imports to Iran in 2017/18 by a fifth, while New Delhi takes a more assertive stance on a stalemate on a giant gas field it wants to grant to an Indian consortium, according to Familiar sources.

(…) However, previously tight links have been strained since the lifting of international sanctions last year as Iran takes a more audacious approach in trying to get the best deal for its oil and gas projects. gas. Unhappy with Tehran, the Indian oil ministry has asked state refiners to reduce Iranian oil imports.

• “We are gradually reducing, and we will further reduce if there is no progress in the allocation of the Farzad B gas field to our company,” said one of the Indian sources.

Link:https://financialtribune.com/articles/energy/61619/india-to-cut-iran-oil-imports-in-row-over-gas-deal[:]