https://www.nation.co.ke/news/Port-safe-from-Chinese–EAC-told/1056-4934606-b45v7uz/

2 représentants du gouvernement kenyan ont assuré à la communauté est-africaine que le port est à l’abri, suite aux révélations sur les conditions dans lesquelles le gouvernement chinois a accordé un prêt pour le chemin de fer à voie normale. Les Etats partenaires – Burundi, Rwanda, Ouganda, Sud Soudan, Tanzanie et Sud Soudan – devraient ignorer les informations selon lesquelles le port pourrait être repris par la Chine, ont déclaré les responsables. (…)