https://www.standardmedia.co.ke/business/article/2001317155/saudia-leads-uae-in-oil-exports-to-kenya

L‘Arabie saoudite a dépassé les Émirats arabes unis (EAU) comme principale source d’importation de pétrole du Kenya. Les données du Kenya National Bureau of Statistics (KNBS) montrent que les importations de produits pétroliers en provenance d’Arabie saoudite ont augmenté de 61 % l’an dernier pour atteindre 132,6 milliards de shillings, contre 70,4 milliards l’année précédente. Toutefois, les importations de pétrole en provenance des Émirats arabes unis ont augmenté à un rythme plus lent de 7,6 % pour atteindre 116,9 milliards de shillings en 2018, contre 108,6 milliards l’année précédente.
La décision d’Abu Dhabi National Oil Company (ADNOC) de réduire de 25 % les allocations de pétrole brut du Murban à ses clients aurait pu pousser les négociants kenyans en Arabie saoudite. Le pétrole brut Murban est la principale qualité à terre d’ADNOC. C’est d’elle que provient le pétrole que le Kenya importe de l’AUE. Les importations en provenance d’Arabie saoudite ont augmenté le plus fortement au cours de la période considérée, de 51 %, ce qui témoigne de la migration massive des commerçants kenyans vers l’État du Golfe.