[:fr]

https://allafrica.com/stories/201902210503.html

Djibouti, République de Djibouti, 21 février 2018 – Il y a un an, le 22 février 2018, l’Etat de Djibouti a mis fin prématurément à la concession du port à conteneurs de Doraleh, attribuée en 2006 à Doraleh Container Terminal (DCT), une société contrôlée essentiellement par DP World, actionnaire minoritaire. Un an après la fermeture, motivée par les impératifs de développement du pays et la nécessité de contrôler son infrastructure stratégique, le terminal à conteneurs de Doraleh s’est imposé comme une structure efficace, exploitée par une société djiboutienne entièrement publique, SGTD, qui travaille dans l’intérêt général. Et ce, malgré les campagnes de ” fausses nouvelles “, la multiplication des poursuites judiciaires et autres tentatives de DP World pour intimider l’Etat de Djibouti et ses partenaires stratégiques.
Situé à l’embouchure du détroit de Bab el Mandeb, à l’intersection des principales routes commerciales mondiales, le port a clairement de multiples vocations : servir sa région, et en particulier sa nation sœur éthiopienne, tout en se positionnant comme une importante plate-forme de transbordement, en alignement direct avec l’Asie.

[:en]

https://allafrica.com/stories/201902210503.html

Djibouti, Djibouti Republic, February 21st 2018 – A year ago, on February 22nd 2018, the State of Djibouti prematurely terminated the concession for the Doraleh container port, awarded in 2006 to Doraleh Container Terminal (DCT), a company essentially controlled by DP World, a minority shareholder. A year after the termination, motivated by the country’s development imperatives and the necessity to control its strategic infrastructure, the Doraleh container terminal has established itself as an efficient structure, operated by a wholly publicly owned Djiboutian company, SGTD, which works for the public interest. And this, despite the “fake news” campaigns, the multiplication of legal proceedings, and other attempts by DP World to intimidate the Djibouti State and its strategic partners. Located at the mouth of the Bab el Mandeb Strait, at the intersection of the world’s main trade routes, the port clearly has multiple vocations : to serve its region, and in particular its Ethiopian sister nation, while positioning itself as a major transshipment platform, in direct alignment with Asia.

[:]