[:fr]

https://www.logisticsmiddleeast.com/transport/maritime/31301-uk-high-court-blocks-djiboutis-attempts-to-terminate-dp-world-concession

Ce développement intervient après que PDSA ait tenté de mettre fin à l’accord de coentreprise avec DP World pour la gestion du terminal à conteneurs de Doraleh. Le gouvernement de Djibouti a prétendu que les termes de l’accord étaient injustes.
La Haute Cour d’Angleterre et du Pays de Galles a accordé une injonction interdisant à la société portuaire de Djibouti, Port de Djibouti S.A. (PDSA), de considérer le pacte d’actionnaires conclu avec DP World comme résilié. La Haute Cour a également interdit au PDSA de révoquer les administrateurs de la coentreprise Doraleh Container Terminal (DCT) qui avaient été nommés par DP World dans le cadre de l’accord. Le PDSA ne doit pas interférer dans la gestion du DCT jusqu’à ce que la Cour rende d’autres ordonnances ou que le différend soit réglé par un tribunal d’arbitrage siégeant à Londres, selon la Cour. Le PDSA est détenu majoritairement par le gouvernement de Djibouti et son PDG est le président de l’Autorité des ports et des zones franches de Djibouti. China Merchants, de Hong Kong, est l’actionnaire minoritaire de PDSA. (…). PDSA a convoqué une assemblée des actionnaires le 9 Septembre pour remplacer les administrateurs nommés par DP World aux postes d’administrateurs de la coentreprise DCT. La décision de la Cour signifie que si le PDSA désobéit à l’ordonnance de la Cour et cherche à remplacer les directeurs de DP World nommés par DCT, il peut faire l’objet d’un outrage au tribunal et faire face à une amende ou à la saisie de ses actifs et ses dirigeants et administrateurs peuvent être emprisonnés. La Cour a ordonné à la PDSA de présenter sa défense à une autre audience le 14 septembre. Il s’agit de la troisième décision judiciaire relative au terminal à conteneurs de Doraleh après 2 décisions antérieures de la Cour d’Arbitrage International de Londres (LCIA), toutes en faveur de DP World. Elle reconnaît que, bien que PDSA soit l’actionnaire majoritaire de l’entreprise commune DCT, c’est DP World qui détient le contrôle de gestion de l’entreprise, conformément aux contrats juridiquement contraignants des parties. (…)

[:en]

https://www.logisticsmiddleeast.com/transport/maritime/31301-uk-high-court-blocks-djiboutis-attempts-to-terminate-dp-world-concession

The development comes after PDSA attempted to terminate the joint venture agreement with DP World for the management of the Doraleh Container Terminal. The government of Djibouti has claimed the terms of the agreement were unfair.
The High Court of England & Wales has granted an injunction restraining Djibouti’s port company, Port of Djibouti S.A. (PDSA), from treating its joint venture shareholders’ agreement with DP World as terminated. The High Court also prohibited PDSA from removing directors of the Doraleh Container Terminal (DCT) joint venture company who were appointed by DP World as part of the agreement. PDSA is not to interfere with the management of DCT until further orders of the Court or the resolution of the dispute by a London-seated arbitration tribunal, the court ruled. PDSA is owned in majority by the government of Djibouti and its CEO is the chairman of the Ports & Free Zones Authority of Djibouti. Hong Kong-based China Merchants is the minority shareholder in PDSA. (…) PDSA has called a shareholders meeting for September 9th to replace DP World appointed directors of the DCT joint venture company. The court ruling means that if PDSA disobeys the Court’s order and seeks to replace DP World nominated directors of DCT it may be in contempt of court and face a fine or the seizure of its assets and its officers and directors may be imprisoned. The Court has ordered PDSA to present its defence at another hearing on September 14th. This is the third legal ruling in relation to the Doraleh Container Terminal following two previous decisions from the London Court of International Arbitration (LCIA), all of them in favour of DP World. It recognises that although PDSA is the majority shareholder of the DCT joint venture company, it is DP World that has management control of the company, in accordance with the parties’ legally binding contracts. (…)

[:]