https://allafrica.com/stories/201812070006.html

Le chemin de fer électrique Éthiopie-Djibouti commencera à transporter des marchandises conteneurisées à partir de janvier prochain, a indiqué un responsable. M. Abdillahi Adaweh Sigad, PDG de la Société de Gestion du Terminal a conteneur de Doraleh (SGTD), a déclaré que la ligne commencera, dans trois semaines, à transporter 200 conteneurs par jour. “Nous commencerons avec deux trains, qui auront une capacité de transport de 100 conteneurs par jour”, a déclaré M. Sigad aux journalistes éthiopiens en visite en Ethiopie.
SGTD a repris l’administration du port à DP World. DP World gérait auparavant le terminal à conteneurs de Doraleh avec une participation minoritaire, mais la société de Dubaï et le gouvernement de Djibouti n’étaient pas d’accord, et ce dernier a annulé le contrat de manière inattendue. DP World a donc porté le gouvernement djiboutien devant la Cour d’arbitrage international de Londres, qui aurait jugé en août dernier que le contrat du terminal à conteneurs du premier était valide et contraignant. Le gouvernement de Djibouti a saisi le terminal à conteneurs de Doraleh auprès de DP World au début de l’année en raison de leur différend remontant au moins à 2012. (…)