https://www.gulftoday.ae/business/2019/06/06/port-of-fujairah-and-foiz-continue-to-attract-investments

Déjà bien établi comme l’un des principaux centres mondiaux de soutage du pétrole, le port de Fujairah et la zone pétrolière adjacente de Fujairah (FOIZ) continuent d’attirer d’autres entreprises et investissements, selon de récentes annonces. Le mois dernier, la Brooge Petroleum and Gas Investment Company (BPGIC) de Fujairah et Sahara Energy Resources de Dubaï ont annoncé leur intention de construire une nouvelle raffinerie de 250 000 barils par jour pour produire du combustible de soute. Cette raffinerie sera l’une des premières du genre au Moyen-Orient et en Afrique du Nord à se conformer aux nouvelles règles de l’Organisation maritime internationale, qui seront introduites en 2020 pour plafonner à 0,5 % le pourcentage de soufre dans le carburant. Le BPGIC, fondé à Fujairah en 2013, dispose actuellement d’une capacité de stockage d’environ 400 000 mètres cubes dans le FOIZ de Fujairah, et 600 000 mètres cubes supplémentaires devraient être achevés avant la fin de cette année. Dix-huit compagnies pétrolières sont déjà établies dans la zone pétrolière de Fujairah, avec une capacité totale de stockage d’environ 10 millions de mètres cubes. Fujairah est également en train de devenir un centre de plus en plus important pour le commerce international du pétrole, avec l’annonce au début du mois que la Aramco Trading Company, une filiale de Saudi Aramco, vient d’inaugurer son deuxième bureau à l’étranger dans la zone.