https://citizen.co.za/news/news-africa/2141237/leaked-somali-document-on-maritime-dispute-heightens-tensions-with-kenya/

Le gouvernement kenyan refuse de commenter, en raison du caractère sensible de la question, un document du gouvernement somalien qui a fait l’objet d’une fuite et qui montre que Mogadiscio met aux enchères des blocs pétroliers offshore dans une zone maritime contestée dans une affaire actuellement devant la Cour internationale de Justice (CIJ), qui doit se prononcer en septembre sur le triangle pétrolifère contesté de 100 km dans l’océan Indien.
En 2014, la Somalie a intenté une action devant la CPI accusant le Kenya d’empiéter sur 100 000 kilomètres carrés de territoire marin avec des gisements potentiels de pétrole et de gaz dans l’océan Indien.
L’enjeu est la perte de 26 % de la zone économique exclusive (ZEE) du Kenya et de 85 % du plateau continental au-delà de la limite des 200 milles marins (ZEE), a indiqué l’Afrique orientale.
Selon Nairobi, la frontière marine est déterminée par un parallèle à la ligne de latitude vers l’est, conformément aux normes fixées par les puissances coloniales, qui a été adoptée à la frontière marine entre le Kenya et la Tanzanie, la Tanzanie et le Mozambique et le Mozambique et l’Afrique du Sud. (…)