https://www.inside.news/bunkering-le-positionnement-de-maurice-est-strategique-sur-lune-des-routes-maritimes-les-plus-frequentees/

La zone portuaire de Maurice est en train d’émerger comme la plateforme régionale du « bunkering » ou le ravitaillement des navires en carburant. Ce service en approvisionnement gagne du terrain à Port-Louis. En 2018, plus de 800 vaisseaux ont sillonné les eaux mauriciennes que pour s’alimenter en fuel. Le volume livré totalisant 582 000 tonnes métriques.
L’objectif national est de 2 millions de tonnes métriques en 2020. Mandatée par le gouvernement pour développer ce nouveau pilier, la State Trading Corporation (STC) a fait appel à des consultants internationaux pour dégager la bonne stratégie. Ils ont eu un premier échange avec les acteurs principaux au courant la semaine. Pravind Jugnauth dans son Budget 2019-2020, a fait mention de l’exonération fiscale pour les revenus sur les carburants à faible teneur en souffle. Il y a aussi la consolidation des facilités en stockage ou encore l’autorisation assurée de la Mauritius Port Authority pour le « ship to ship bunkering ». La STC s’apprête à relever ce défi. Un des avantages coopératifs de Maurice dans le « bunkering » est sont positionnement stratégique dans une des routes maritimes les plus fréquentées de l’Ocean Indien. Cette route est empruntée par 35 000 navires annuellement.