https://www.dabangasudan.org/en/all-news/article/protests-shut-port-sudan-khartoum-highway

Vendredi, des milliers de personnes à Suakin près de Port Soudan, capitale de l’Etat de la Mer Rouge, ont fermé une partie de l’autoroute Khartoum-Port Soudan dans le cadre d’un sit-in qui se poursuit pour la deuxième journée pour appeler aux revendications de la révolution et pour protester contre les crises de l’électricité, de l’eau et du pain.
Le militant Abdallah Barki a déclaré à Radio Dabanga que les habitants avaient fermé le port de Suakin pour la deuxième journée consécutive et fermé le point de passage sur l’autoroute passant devant Suakin et exigé la présence du gouverneur de l’Etat pour soumettre leurs demandes.
Il a souligné qu’un certain nombre d’officiers des Forces armées soudanaises ont tenté de briser le sit-in en tirant des balles en l’air en vain, soulignant que le sit-in devait se poursuivre jusqu’à ce que les demandes légitimes soient réalisées. Crises de l’électricité, de l’eau, de la santé et de l’éducation. Le gouverneur de l’État de la mer Rouge, le général de division Esameldin Abdelfarraj, s’est engagé dans un discours devant le sit-in sur la route à répondre aux besoins en électricité, eau, santé et éducation. Il a appelé les manifestants à ouvrir la route et a promis de s’adresser à eux mardi lors du sit-in pour se tenir debout sur les demandes réalisées. (…)