https://www.urdupoint.com/en/world/yemen-accuses-uae-of-attacking-energy-company-709941.html

Le gouverneur de la province yéménite de Socotra Ramzi Mahrus a accusé les Emirats Arabes Unis d’avoir des liens avec une attaque contre une compagnie énergétique dans l’archipel. Mardi, le ministre yéménite des Transports, Saleh Algabwani, a accusé les Emirats arabes unis d’effectuer des vols à partir de l’aéroport international de Riyan au Yémen et d’utiliser le port de Riyan sans aucune coordination avec le gouvernement national. Il a accusé les Émirats arabes unis de soutenir les rebelles du Conseil de transition du Sud, qui étaient auparavant des alliés des forces gouvernementales dirigées par le président Abd Rabbuh Mansour Hadi mais qui se sont récemment heurtés à eux pour reprendre le port d’Aden. Les autorités de la province de Shabwah, dans le sud-est du Yémen, ont également accusé les Émirats arabes unis de transformer un site de production de gaz naturel liquéfié à Balhaf en base militaire et exigé le retrait des troupes émiraties.
Le mercredi 11 septembre, le représentant des Émirats arabes unis, Khalfan al Mazrouei, qui dirige la fondation Khalifa, ainsi qu’un certain nombre de membres du Conseil de transition du Sud, ont lancé une attaque contre la compagnie énergétique dans la province de Socotra, saisi des générateurs et transformateurs électriques, et les ont retirés du site, a écrit Mahrus sur sa page Facebook fin mercredi.
Il a souligné que de telles actions des Émirats arabes unis étaient inacceptables et que les autorités régionales allaient renforcer les mesures de sécurité pour protéger les installations publiques.
Les Émirats arabes unis font partie de la coalition dirigée par l’Arabie saoudite à laquelle on a demandé d’aider le Yémen dans sa lutte contre les rebelles chiites de Houthi. Cependant, actuellement, Abu Dhabi est accusé par le Yémen de soutenir les rebelles du sud du Yémen. Les Émirats arabes unis nient ces allégations. (…)