https://www.businessdailyafrica.com/economy/Kenya-reviews-Sh253bn-power-plan-after-Dar-grabs-contract/3946234-4254658-t5i682/index.html

Les promoteurs de la plus grande centrale éolienne d’Afrique proposée sur la côte du Kenya ont choisi de ne construire qu’une petite fraction du mégaprojet de 253 milliards de shillings après que les autorités eurent rejeté sa pleine capacité. La société suédoise VR Holding AB a déclaré qu’elle ne construirait que 8% de la capacité du parc éolien de 600 mégawatts prévu ou seulement 50 mégawatts. L’année dernière, l’entreprise avait manifesté son intérêt pour la construction d’un projet de 600 mégawatts dans les eaux de l’Océan Indien bordant Ras Ngomeni à Malindi, mais les autorités du Ministère de l’Energie ont rejeté cette demande. La faible demande d’électricité au Kenya a également influencé le rejet du parc éolien offshore, ce qui a incité les dirigeants de l’entreprise à déplacer le projet vers la Tanzanie voisine en octobre, qui partage le littoral de l’Océan Indien. (…)