http://www.lemauricien.com/article/cable-safe-endommage-ca-rame-encore-la-connexion-internet

Les gros ralentissements sur la connexion Internet découleraient, selon toute vraisemblance, d’une panne des liens sous-marins connectant Maurice au reste du monde et identifiée au large du Cape Town en Afrique du Sud. Cela concerne le câble SAFE/SAT3/WASC et ce n’est hélas pas la première fois. Le 12 juillet, en effet, une panne avait obligé l’autre câble sous-marin de fibre optique, le Lower Indian Ocean Network (LION), à prendre le relais. Une opération de ce type était justement en cours au moment de la rupture du SAFE. Le déploiement d’un troisième câble, le METISS, est prévu sous peu.