http://allafrica.com/stories/201804120103.html

Le dragage d’urgence du chenal d’accès et des bassins de manœuvre du port central mozambicain de Beira, qui a débuté il y a 6 mois, se terminera cette semaine, selon un reportage publié mercredi dans le quotidien Maputo “Noticias”. Estimé à 24,9 millions d’euros (30,1 millions de dollars), le travail est entre les mains de la société néerlandaise Van Oord, assistée par l’entreprise publique Mozambican Dredging Company (EMODRAGA). L’objectif principal du dragage est d’élargir la largeur du chenal d’accès de Beira, long de 27 kilomètres, de 135 à 25 mètres. La profondeur du chenal est maintenant fixée à 8 mètres pour les tronçons droits et à 9,2 mètres sur le tronçon connu sous le nom de courbe Macuti. Selon Augusto Abudo, Directeur Exécutif de la division centrale de la compagnie portuaire et ferroviaire mozambicaine (CFM-Centro), le dragage permettra aux navires de 60 000 tonnes d’entrer dans le port à toute heure du jour ou de la nuit. (…)