https://financialtribune.com/articles/environment/75392/khamir-port-requires-environmental-permits

Le bureau du ministère de l’Environnement de la province de Hormozgan a refusé d’accorder un permis pour la construction du port de Khamir près de Bandar Abbas, à moins que les problèmes environnementaux de la région ne soient résolus. Majid Vafadar, chef du bureau provincial du DOE, a fait remarquer que le port multifonctionnel se trouve à proximité de la forêt de Hara, qui est une préoccupation environnementale, a rapporté l’agence de presse Tasnim. La forêt de Hara est le nom commun des forêts de Mangrove sur la côte sud de l’Iran, en particulier sur et près de l’île de Qeshm dans le golfe Persique. Proposé il y a quelques années, le projet est confronté à des problèmes environnementaux qui nécessitent l’attention des autorités pour éviter d’endommager les écosystèmes vulnérables environnants. Ces derniers jours, les législateurs ont fait pression sur le DOE et d’autres organisations pour remettre le projet à l’ordre du jour. Vafadar a noté que les experts environnementaux ont identifié 10 problèmes dans le projet de construction du port qui nécessitent des modifications, sans quoi le DOE ne délivrera pas de permis pour le lancement du projet. (…)