https://www.arabnews.com/node/1774306/world

Mardi, le gouvernement grec a accusé la Turquie d’encourager la migration somalienne par des campagnes de promotion et des offres de visas, puis de permettre aux migrants de poursuivre leur route vers la Grèce. Athènes a longtemps accusé Ankara d’utiliser l’immigration comme arme pour faire pression sur l’Union européenne. La Turquie estime que l’Union européenne ne lui apporte pas suffisamment de soutien pour lui permettre d’accueillir environ quatre millions de migrants, dont beaucoup souhaitent se rendre en Europe.