https://www.bbc.com/news/world-middle-east-46746394

Les scientifiques ont découvert la source la plus probable de l’épidémie de choléra au Yémen, qui est la pire de l’histoire enregistrée. Grâce au séquençage génomique, des chercheurs de l’Institut Wellcome Sanger et de l’Institut Pasteur ont conclu que la souche du choléra provenait d’Afrique orientale et était transportée au Yémen par des migrants. Ils espèrent que les données aideront à estimer le risque d’éclosions futures et qu’elles serviront à mieux cibler les interventions. Depuis 2016, l’épidémie a touché un million de personnes et causé 2 770 décès.

Elle a amplifié les souffrances des civils pris dans une guerre civile de trois ans entre les forces loyales au président internationalement reconnu Abdrabbuh Mansour Hadi, soutenu par une coalition saoudienne, et le mouvement rebelle Houthi. En raison des combats et du blocus partiel de la coalition, quelque 16 millions de Yéménites n’ont pas accès à l’eau potable, à l’assainissement et aux soins de santé de base, et 10 millions ne savent pas d’où viendra leur prochain repas. (…)