https://www.telegraph.co.uk/news/0/pregnant-migrants-risking-life-limb-give-birth-french-island/

(…) L’Hôpital Central de Mayotte (CHM) n’a pas d’histoire comme les autres : des querelles politiques amères se sont disputées à son sujet, des gens sont morts en masse pour l’atteindre (…) Le CHM s’enorgueillit d’une singulière revendication de notoriété qui est à l’origine de toutes ces passions. De tous les hôpitaux de l’Union européenne, aucun n’accouche autant, même s’il est situé sur une colonie insulaire française au large de la côte est de l’Afrique.
Ce n’est pas une statistique dont le personnel surchargé de travail de l’hôpital est fier, cependant, car le dossier est éclipsé par un autre : 70% des mères qui accouchent dans sa maternité sont étrangères, la plupart d’entre elles étant des clandestines qui espèrent que leurs enfants obtiendront la nationalité française en étant nés sur le sol français.
Ces dernières années, les dirigeants européens ont été préoccupés par une crise migratoire qui a provoqué une tragédie en Méditerranée, polarisé la politique et galvanisé l’extrême droite.