http://www.irinnews.org/opinion/2017/07/05/securitising-africa-s-borders-bad-migrants-democracy-and-development

L’Assemblée nationale d’Afrique du Sud a récemment adopté un projet de loi visant à créer une nouvelle agence de gestion des frontières. L’autorité de gestion des frontières relèvera des affaires intérieures, un département gouvernemental distingué depuis longtemps par le manque de respect des droits des immigrants et des réfugiés. Mais il y a d’autres causes profondes de préoccupation. Alors que, auparavant, les agents de la police et des douanes étaient soumis à un contrôle civil strict (sinon toujours efficace), cette nouvelle agence pourrait contourner les contraintes constitutionnelles. Des changements plus généraux dans les politiques d’immigration et d’asile sont également en cours, comme un système de contrôle basé sur le risque qui pourrait être utilisé pour justifier d’empêcher la plupart des gens d’entrer dans le pays par terre. Le rétablissement de ces efforts consiste à détenir les demandeurs d’asile dans les centres de traitement répartis sur la frontière. (…)

Commentaires CRFIM : Jusqu’à la preuve du contraire, ce projet de loi adopté visant à améliorer la sécurité des frontières n’a pas encore des incidences dans le secteur de la navigation maritime.