Son excellence Madame l’Ambassadrice des Etats-Unis et l’Attaché de défense de l’Ambassade de France à Madagascar ont effectué aujourd’hui une visite officielle auprès du CRFIM.

Durant cette visite, l’Officier de Liaison Internationale du Kenya, Christopher LIPU, a fait une brève présentation du CRFIM où il a mentionné l’importance de la collaboration entre le CRFIM et ses partenaires pour maintenir la sécurité et la sûreté maritime dans la zone d’intervention du CRFIM en raison de l’étendu très vaste de cette zone, de l’insuffisance des moyens pour assurer la couverture maritime (exemples: satellite et radar) et de l’attente de la participation des autres Etats de l’AfOA-OI (Mozambique, Tanzanie, Afrique du Sud, Somalie) qui n’ont pas encore signé  l’Accord régional de mise en place d’un mécanisme de partage et de fusion d’informations maritimes.

A son tour, l’Officier de Liaison Internationale des Comores, Said LAVANI, a présenté les résultats opérationnels du Centre. Il a indiqué que le CRFIM a enregistré 1076 évènements maritimes en 2020, ce qui a fortement augmenté par rapport aux évènements enregistrés durant les trois précédentes années. Il a expliqué que ce résultat a été obtenu grâce à la présence des Officiers de Liaison International auprès du CRFIM qui assurent l’interaction de ce dernier avec les autorités nationales de leurs Etats respectifs dans la collecte des informations maritimes. A son tour, Le Directeur du CRFIM, le Capitaine de Vaisseau RAZAFINDRAIBE Franck Aimé a évoqué l’importance de la coopération du CRFIM avec les Etats-Unis et la France, ce qui a été appuyé par Son excellence Madame l’Ambassadrice des Etats-Unis  en soulignant que le maintien de la sécurité maritime ne peut être assurée  par une seule nation ou une région, cela nécessite une coopération au niveau mondial.

Cette visite s’est achevée par la visite de la salle d’opération du CRFIM où les délégations présentes ont pu découvrir le processus de collecte, d’analyse et de partage des informations maritimes.