http://www.globaltrademag.com/global-logistics/hapag-lloyd-invests-in-growing-east-african-market

Hapag-Lloyd continue de se concentrer sur le marché en croissance en Afrique de l’Est. Avec un taux de croissance annuel de 6%, la région est en tête de liste sur le continent africain. Le Kenya, en particulier, se développe avec des chiffres d’importation et d’exportation en nette augmentation, ainsi que des investissements massifs dans les infrastructures publiques.
En avril 2018, Hapag-Lloyd a lancé l’East Africa Service (EAS), son premier service dédié à l’Afrique de l’Est. Le service hebdomadaire navigue de Djeddah à Mombasa et de là à Dar es-Salaam, en Tanzanie, et retourne directement à Djeddah. Après un démarrage réussi, ce service sera étendu en septembre avec une liaison hebdomadaire entre Nhava Sheva, Mundra, Khor Fakkan, Jebel Ali, Mombasa et Dar es Salaam. Le système EAS2 remplacera le service EAS actuel et reliera directement le golfe Arabo-Persique et la côte ouest de l’Inde à l’Afrique de l’Est.
(…) Le service Afrique de l’Est du transporteur au départ et à destination du Kenya se développe de manière positive, a noté Dheeraj Bhatia, Directeur Général pour l’Afrique, le Moyen-Orient et le sous-continent indien pour Hapag-Lloyd AG. « Après seulement 4 mois d’exploitation, nous avons considérablement étendu nos activités avec une utilisation globale des navires supérieure à nos attentes », at-il déclaré. « Avec notre nouveau service EAS2, nous serons en mesure d’offrir des connexions encore plus efficaces depuis et vers l’Afrique de l’Est. Dans l’ensemble, nous constatons une demande croissante de la part des clients, ce qui démontre le potentiel économique du Kenya. »(…)