[:fr]

https://www.cnbc.com/2018/12/09/gcc-summit-saudi-arabia-hosts-neighbors-amid-qatar-tensions-khashoggi-crisis.html

Le sommet annuel du Conseil de coopération du Golfe (CCG) devait s’ouvrir dimanche à Riyad, l’unité régionale étant mise en péril par une querelle acharnée entre le Qatar et l’Arabie saoudite, enlisée dans une crise diplomatique liée à l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi. Le rassemblement annuel d’une journée des dirigeants des six Etats membres devrait se concentrer sur les questions de sécurité, y compris la guerre au Yémen et les activités régionales de l’Iran, et pourrait porter sur la politique pétrolière et un boycott prolongé du Qatar par certains voisins. L’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, Bahreïn et l’Égypte, pays non membre du CCG, ont coupé leurs liens diplomatiques et économiques avec le Qatar en juin 2017 en raison d’allégations de soutien au terrorisme. (…)

[:en]

https://www.cnbc.com/2018/12/09/gcc-summit-saudi-arabia-hosts-neighbors-amid-qatar-tensions-khashoggi-crisis.html

The Gulf Cooperation Council’s (GCC) annual summit was set to open in Riyadh on Sunday, with regional unity imperiled by a bitter row between Qatar and Saudi Arabia, which is mired in a diplomatic crisis over the murder of journalist Jamal Khashoggi. The one-day annual gathering of leaders from the 6 member states is expected to focus on security issues, including the Yemen war and Iran’s regional activities, and may touch on oil politics and a protracted boycott of Qatar by some neighbors. Saudi Arabia, the United Arab Emirates, Bahrain and non-GCC member Egypt cut diplomatic and economic ties with Qatar in June 2017 over allegations of supporting terrorism. (…)

[:]