https://www.al-monitor.com/pulse/originals/2019/08/iran-rouhani-neighbors-against-us-maritime-coalition-gulf.html

Le président iranien Hassan Rouhani a eu une journée mouvementée le 12 août, s’entretenant avec les chefs d’État des environs de son pays et essayant d’élucider ce qu’il considère comme des menaces à la sécurité posée par une mission prévue des États-Unis dans le détroit d’Ormuz.
La voie maritime stratégique laissant passer 20 % du trafic pétrolier mondial a été au centre des récentes tensions croissantes entre l’Iran et l’Occident. Les États-Unis ont redoublé d’efforts pour rallier leurs alliés autour d’une mission navale qui, selon eux, vise à protéger la navigation internationale des menaces iraniennes dans le détroit stratégique. Pour contrer cet argument, M. Rouhani a eu des conversations téléphoniques distinctes avec le président turc Recep Tayyip Erdogan, le premier ministre du Pakistan Imran Khan et l’émir du Qatar Tamim bin Hamad Al Thani. Le président iranien a donné aux trois dirigeants l’assurance que la sécurité dans le golfe Persique et le golfe d’Oman est un principe clé de politique étrangère défendu par la République islamique, réaffirmant que seuls des “efforts conjoints” des pays de la région peuvent créer la stabilité régionale. (…)