[:fr]

https://www.jewishpolicycenter.org/2019/10/10/in-the-persiangulf-a-new-and-fragile-situation/

Les États-Unis, avec l’appui du Royaume-Uni et de Bahreïn, escortent certains pétroliers et autres navires dans le golfe Persique pour les protéger des attaques ou détournements iraniens. Mais la situation est, à bien des égards, très différente de celle que nous avons connue dans le Golfe. La perspective à moyen terme est que si un conflit avec l’Iran éclate et s’intensifie, les États-Unis seront probablement seuls dans la lutte. Et il y a un risque que les Américains deviennent désabusés à l’idée de s’engager dans un autre conflit, en particulier lorsque la guerre en Irak ne s’est pas très bien déroulée pour les États-Unis et leurs amis (laissant l’Iran gagner en influence et en puissance) et que l’Afghanistan demeure un effort coûteux, peu concluant et sanguinaire mené par les Américains.

[:en]

https://www.jewishpolicycenter.org/2019/10/10/in-the-persian-gulfa-new-and-fragile-situation/

The United States, with support from the United Kingdom and Bahrain, is escorting some oil tankers and other ships in the Persian Gulf to safeguard them from Iranian attacks or hijackings. But the situation is, in many ways, quite different from past encounters in the Gulf. The mid-term prospect is that if a conflict with Iran breaks out and escalates, the United States will likely be alone in the fight. And there is a risk that Americans will become disenchanted with taking on another conflict, particularly when the Iraq war has not turned out very well for the United States and its friends (leaving Iran growing in influence and power) and while Afghanistan is still an expensive, inconclusive, and bloody American-led effort.

[:]